L’informel m’a tué

L’informel m’a tué

Un distributeur de matériel informatique au niveau national est en train de mettre la clé sous la porte.

Même si ses magasins sont en train de fermer les uns après les autres, l’enseigne n’a pas encore communiqué sur ses difficultés. Mais il est tout simple de deviner les vraies raisons. Notre économie nationale suffoque sous le poids de l’informel. Il suffit de voir comment le fameux quartier de Derb Ghallef marche super fort à un moment où des investisseurs qui ont emprunté les voies formelles, sont sanctionnés. C’est tout simplement de la concurrence déloyale.

D’un côté, nous avons des entreprises structurées qui paient des impôts et d’autres qui se font des millions, voire des milliards sans payer la moindre petite taxe. La lutte contre l’économie informelle doit devenir une priorité, une vraie ! Sinon tout débat sur l’emploi, le développement et le chômage, l’émergence ou encore le modèle économique devient dès lors vain…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *