Linguistique

Linguistique

C’est probablement l’un des aspects peu connus du chef de gouvernement Abdelilah Benkirane plutôt francophone. Cette petite parenthèse a été rendue nécessaire pour introduire un communiqué publié par le parti du chef de gouvernement hier, dimanche.

Dans ce communiqué, il est question de la réforme de l’enseignement. Il semble que les Pjdistes aient ainsi voulu anticiper la publication du rapport stratégique du Conseil supérieur de l’éducation et de la formation prévue dans les prochains jours.

Dans ce communiqué, le parti affiche son niet pour l’introduction de l’arabe dialectal dans l’école en se posant comme un défenseur de la place de l’arabe classique dans le système éducatif mais également de la langue amazighe. Ensuite, le parti refuse la remise en cause de la langue d’enseignement.

Or, tout le monde sait que le français est également la langue d’enseignement particulièrement dans les universités. On ignore si la culture francophone de M. Benkirane y est pour quelque chose ou si le parti a déjà eu vent du contenu du rapport du Conseil de M. Azziman, mais il semble qu’une polémique linguistique se profile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *