Lueur d’espoir

Lueur d’espoir

Face à la montée de l’obscurantisme et du fanatisme religieux, la diffusion d’un Islam tolérant est la meilleure réponse.

C’est dans ce sens que le Conseil supérieur de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains vient combler un vide important. D’abord, parce que le continent africain fait également face au péril de l’extrémisme avec des organisations fanatiques qui sèment le chaos dans une part non négligeable.

Ce fut le cas au Mali lorsque le réseau Al Qaïda en Afrique du Nord a failli contrôler l’Etat ou encore en Libye où Daech s’est greffé sur le chaos ayant suivi la chute du régime Kadhafi.

L’organisation Boko Haram représente également une sérieuse menace. Il était donc primordial de créer une institution capable de contrer ces mouvements à travers un Islam ouvert, tolérant et décomplexé. Le rôle de cette fondation permettra sans nul doute de faire découvrir la vraie image de l’Islam. Une image beaucoup trop ternie à cause des agissements de hordes barbares depuis pratiquement deux décennies.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *