Marche arrière dans le bon sens

Marche arrière dans le bon sens

Une fois n’est pas coutume, le gouvernement fait marche arrière, mais dans le bon sens. Depuis hier, le projet du code numérique qui, en l’espace de quelques jours, a provoqué une véritable fronde online des internautes marocains, n’est plus disponible sur le site web du Secrétariat général du gouvernement.

La mobilisation sur les réseaux sociaux a donc porté ses fruits, alors que le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique se dit prêt à ouvrir un large débat sur ce dossier.

Pour rappel, le code qui vient d’être retiré, prévoyait des sanctions et des peines d’emprisonnement, jugées beaucoup trop sévères, à l’encontre des propriétaires de sites web reconnus coupables de délits. Le ministère de tutelle avait déjà pris ses distances avec le projet de loi expliquant que ce dernier avait été élaboré lorsque Abdelkader Aâmara siégeait encore au ministère de l’industrie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *