Masse salariale, mon œil !

Masse salariale, mon œil !

Ce n’est pas un conte, mais un vrai scandale qui se déroule sous nos yeux. Ce champion n’est pas un cas isolé. Notre ministère de la jeunesse et des sports emploie de nombreux champions et entraîneurs dont certains exercent dans les pays du Golfe avec tout ce que cela suppose comme salaires et primes mirobolants et en devise s’il vous plaît.

Ceux-là aussi perçoivent mensuellement un salaire. Pire, il semble que tout ce beau monde vient d’être promu hors échelle. Si le recrutement de certains sportifs était une pratique courante dans le passé pour leur permettre de s’en sortir, il faut revoir aujourd’hui cette politique.

Nos économistes et notre chef de gouvernement crient sur tous les toits et répètent à qui veut l’entendre que la masse salariale dans notre pays dépasse les bornes avec plus de 100 milliards de dirhams chaque année. Face à cette situation, il devient facile de savoir qui dépasse réellement les bornes…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *