Mille mercis

Vous avez entre les mains le millième numéro d’Aujourd’hui Le Maroc (ALM). Cela fait quatre ans que nous vous proposons un quotidien moderne et professionnel. Grâce à votre soutien, nous avons franchi toutes les étapes nécessaires pour la construction d’une entreprise de presse à fort potentiel, tournée vers l’avenir et qui participe activement, à la modernisation du secteur de la presse dans notre pays.
Pour arriver à cet objectif, il a fallu l’engagement  sans faille d’une équipe de journalistes professionnels et de cadres compétents et une détermination collective de tous les instants. Malgré l’adversité, et parfois contre la mauvaise foi des uns ou des autres,  nous avons surmonté tous les obstacles qui se sont dressés sur notre chemin et nous avons tracé notre sillon, debout et résolus.
Tous ceux qui ont douté de notre résolution de faire d’ALM un média «chaud», qui prend sa part de responsabilité dans les débats que vit le pays et qui avance ses idées avec détermination et conviction en ont été pour leurs frais.
Contre les sceptiques et les Cassandres, les haineux et les nihilistes, les petits calculateurs et les grands lâches, ALM a marqué un territoire professionnel indiscutable par son travail, sa rigueur et sa persévérance. Jamais dans l’histoire récente de la presse marocaine un titre n’a été accueilli avec autant de malveillance et d’animosité par certains milieux. Jamais un titre n’a fait l’objet d’autant de collusions minables. Mais jamais également  un titre n’a avancé aussi vite et n’a rencontré en si peu de temps autant d’adhésion de la part de ses lecteurs et de ses annonceurs.
Aussi, aujourd’hui, nous ne sommes pas peu fiers de partager cette émotion du millième numéro avec vous en vous remerciant de tout cœur de votre fidélité et de votre constance.
La liberté de la presse est un tout. Elle est un bien collectif. Tous ceux qui ont souhaité la confisquer au profit exclusif de projets nihilistes hasardeux, de démarches mercantiles construites sur l’escroquerie, la rapine et le chantage ou de postures surfaites dont la vraie nature se nourrit uniquement de la trahison, se sont trompés. Sur ce point, le temps est intraitable. 
Nous, nous croyons à la nation, à son avenir et à ses intérêts supérieurs. Nous, nous croyons à un État fort et moderne sans lequel l’Etat de droit ne serait qu’une chimère. Nous, nous ne faisons pas bassement commerce de nos institutions pour vendre, plaire ou faire sensation. Nous, nous refusons de recevoir des leçons de déontologie ou de morale de personnes, justement, sans déontologie et sans morale, voire souvent sans dignité. Nous, nous roulons pour un pays qui s’appelle le Maroc, le nôtre, et pour la réussite duquel nous sommes prêts à consentir tous les sacrifices.
À ALM, nous n’avons jamais cru que pour exister professionnellement il fallait émarger à Tindouf ou à Alger, vendre son âme aux activistes de la nébuleuse anti-marocaine, mendier une reconnaissance chez des publications étrangères maladivement  hostiles à tout ce qui avance dans ce pays. Nous défendons, dans le cadre de la démocratie marocaine, une ligne éditoriale patriotique avec des valeurs claires et sans aucune ambiguïté. C’est cela ALM, et c’est ce que nous fêtons aujourd’hui.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *