Mise au point

Mise au point

Si le discours royal en commémoration de la glorieuse Révolution du Roi et du Peuple a été marqué par son style encore plus direct et franc, il a surtout montré que la réforme du système éducatif national demeure l’une des préoccupations majeures du Souverain. Une part importante du discours royal a ainsi été consacrée au secteur de l’enseignement avec une analyse perspicace de la situation actuelle, un diagnostic direct des principaux défis et surtout un bilan franc des difficultés, avec au passage plusieurs mises au point qu’il fallait préciser.

Le Souverain a, de nouveau, prouvé qu’il demeurait proche des préoccupations de son peuple dont la majorité des familles sont soucieuses de l’éducation de leurs enfants n’hésitant pas, comme le discours l’a rappelé, à supporter le plus souvent les coûts exorbitants de l’enseignement privé pour leur garantir un cursus adapté. De plus, Sa Majesté a placé le gouvernement devant ses responsabilités afin de capitaliser sur les acquis de la réforme de l’enseignement entamée par les gouvernements précédents. Le discours royal a tracé ainsi les lignes directrices du redressement du secteur de l’éducation-formation, et de par sa vision et analyse, il peut être considéré comme fondateur d’une nouvelle révolution. Celle d’un Roi et de son peuple pour réformer l’enseignement du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *