Notre sport va mal

Notre sport  va mal

Force est de reconnaître que la raclée reçue en Tanzanie est difficile à digérer. Elle l’est encore plus car il ne s’agit pas du premier revers pour le football marocain ni même pour le sport national tout entier. Avant l’élimination précoce des qualifications pour la Coupe du monde, les lions de l’Atlas étaient sortis dès le premier tour de la CAN en Afrique du Sud. L’été dernier les lionceaux ne sont pas parvenus à aller plus loin que le premier tour des JO de Londres, sans parler du scandale du dopage de certains de nos athlètes. Malheureusement, ces contre-performances montrent bien que le sport national va très mal et qu’il est grand temps d’avoir une vraie politique de sport. Le sport qui n’est plus une simple fioriture mais plutôt un business à forte valeur ajoutée et des centaines de milliards de dollars. Prenons le sport donc un peu plus au sérieux avec de vrais managers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *