Pactole

Pactole

Trois licences de la 4G viennent d’être octroyées aux trois opérateurs nationaux de télécommunications. Le Maroc s’apprête donc à rejoindre les pays où la technologie 4G est déjà déployée. Il s’agit là d’une bonne et belle réalisation mais pas seulement.

Faisant d’une pierre deux coups, l’Etat empoche dans la foulée deux milliards de dirhams. Dans le contexte actuel, cette somme représente indéniablement une bouffée d’oxygène pour les finances publiques.

Ce pactole rappelle bien le début des années 2000 avec l’octroi du gouvernement de l’époque des licences de GSM. Les sommes générées avaient permis un certain confort à l’Etat sur le plan financier durant une période non négligeable.

L’ANRT, le régulateur national du secteur des télécommunications, réalise aussi une bonne opération en attendant le parachèvement du chantier pour le déploiement de la 4G à travers le pays.

Un chantier très attendu dont les retombées économiques à terme peuvent être très intéressantes en raison des perspectives et niches qu’offre cette nouvelle technologie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *