Passer à côté…

Passer à côté…

A travers sa première sortie médiatique depuis la nomination de son nouveau cabinet, le chef de gouvernement semble toujours être prisonnier de ses querelles avec le secrétaire général de l’Istiqlal. Le nom de ce dernier et son parti sont d’ailleurs revenus à plusieurs reprises au cours de l’émission télévisée du numéro un de l’Exécutif.

Le fait de trop insister sur le départ de l’Istiqlal de la majorité et les relations tendues avec Hamid Chabat dans une émission consacrée au nouveau gouvernement, laissent même penser que le chef de gouvernement a voulu ainsi esquiver un certain nombre de questions qui fâchent. En tout cas, on est passé clairement à côté de l’essentiel.

Il aurait été mille fois mieux que le chef de gouvernement partage avec l’opinion publique les priorités de son nouveau cabinet et les changements sur le programme gouvernemental.

On a plutôt eu droit à un rappel historique de l’élection de Chabat à la tête de l’Istiqlal, la sortie de la majorité et le bras de fer qui a suivi. C’est ce qu’on appelle une sortie ratée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *