Petit bonjour

On connaissait les orgues de Staline. Une arme redoutable. Nos amis algériens, eux, font donner les orgues de Bab El Oued, une arme dont ils maîtrisent parfaitement la technologie, qui a la caractéristique de lancer les pétards mouillés. Les tirs sur le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU sur le Sahara se multiplient et se croisent sous l’hilarité générale. La partie qui n’est pas au conflit fait donner toute la puissance de contorsion de son appareil d’Etat de propagande. L’Opéra comique en action. Le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, l’ambassadeur représentant permanent de l’Algérie auprès des Nations Unies, Youcef Yousfi font des claquettes à New York alors que les représentants des séparatistes se roulent par terre pour abuser le chaland. On n’a jamais cru que la défense des «principes» allait précipiter un jour l’Algérie – devant un concert des nations consternées – dans un ridicule aussi affligeant alors que le peuple algérien se fout royalement de cette affaire factice. Bravo les artistes !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *