Petit bonjour

«Le ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication, M. Boudjmaâ Haichour, a reçu dimanche le ministre sahraoui de l’information, M. Ahmed Al Batal, indique un communiqué de son ministère». L’info est de taille, et c’est l’agence algérienne de presse qui la donne.  Mais, comment  se fait-il que nous, qui sommes habitués, pour des raisons professionnelles, à lire cette littérature, on continue, après des décennies, à être surpris par cet aplomb sans vergogne et ce manque organique de pudeur. Heureusement, de temps à autre on reçoit des mails revigorants : «Je suis Algérien et je vis à Paris.
Votre article sur la RASD est un peu passionné. Je voudrais vous dire seulement ceci : le peuple algérien n’a rien, mais alors rien, à cirer de la RASD et de son Polisario. Quant à Bouteflika, de l’avis de la majorité silencieuse qui vivote en Algérie, il est né à Oujda, il est donc sujet de Sa Majesté  et à ce titre reprenez-le, vous nous rendrez service. Azul fellawen». Non, quand même, on ne se permettrait pas… Il est capable de nous fabriquer un référendum en pleine Chaouia.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *