Petit bonjour

L’islamo-bushisme se porte bien au Maroc. Le Département d’Etat américain sponsorise nos intégristes avec ardeur. Il les travaille au corps. Les intéressés, eux-mêmes, se laissent entreprendre prêts à vendre leur âme au diable pour une parcelle de pouvoir. Les Américains fabriquent à ces nouveaux auxiliaires des sondages sur mesure, leur délivrent des diplômes de démocratie et leur offrent des campagnes de promotion. Eviter de mettre tous ces œufs dans le même panier est une chose, mais se mettre à fabriquer des paniers c’en est une autre. C’est insulter la démocratie que de faire, par calcul irresponsable, la promotion de l’islamisme politique. L’espoir est, également, très improbable, pour eux de pouvoir préserver demain leurs intérêts propres par ce stratagème éculé. Hier les chars soviétiques installaient des régimes amis dans la violence. Aujourd’hui, les néo-conservateurs américains font la même chose avec moins de succès. Ni Kaboul, ni Bagdad ne connaissent la paix. Téhéran non plus ne la connaîtra pas demain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *