Petit bonjour

Monsieur Ahmed Abdellah, ambassadeur du Liban au Maroc, ne sait plus s’il nous a donné une interview ou pas. Il conteste quelques questions, quelques réponses, enfin rien et presque pas tout. Il ne sait plus. Ce n’est pas sérieux, Excellence. Lors d’une conférence de presse, il a distribué un texte manuscrit. Son contenu est, objectivement, un appel au Jihad, démagogique et irresponsable, qui ne sied pas à un diplomate en exercice. Ensuite, il a reçu des militants «motivés» bons clients de toutes les causes arabes depuis des décennies. Après, lors d’une entrevue, il a répondu aux questions du journaliste d’ALM, dûment identifié, pendant plus de 30 minutes en présence d’universitaires marocains issus d’un improbable Centre marocain de la diplomatie parallèle et du dialogue des civilisations. Bien évidemment, tout cela a été enregistré. Mais là n’est pas, à notre sens, le fond du problème. Le fond c’est que Son Excellence en voulant mobiliser par tous moyens, conventionnels ou non, le ban et l’arrière-ban, d’une certaine militance marocaine, il commet des erreurs. En devenant, à son corps défendant, l’ambassadeur du Hezbollah au Maroc ou le suppléant de celui de la Syrie dans notre pays, il manque beaucoup au Liban que nous aimons.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *