Petit bonjour

S’il fallait, vraiment, une nouvelle preuve du décalage permanent d’Alger dans l’affaire du Sahara marocain, elle fût administrée à La Havane lors de la réunion des Non-Alignés. Une affaire obsolète, surannée et contreproductive. La thèse algérienne a été écartée d’un revers de main par toutes les délégations sérieuses. Ni plan Baker X, ni autodétermination impossible, ni Etat croupion. Solution négociée politiquement et large autonomie sous souveraineté marocaine. C’est l’unique option sous l’égide de l’ONU pour arrêter de perdre inutilement du temps et mettre la région dans le nouveau siècle. C’est la voie pour un vrai Maghreb moderne et démocratique qui assume ses responsabilités en Méditerranée. La délégation marocaine à Cuba a fait dans ce sens un excellent travail. Sa diversité, la qualité de ses arguments mis en avant, la cohérence de l’offre globale marocaine de paix au Sahara ont magistralement mis en échec toutes les gesticulations passéistes des officiels algériens. Pour tous les gens sensés, la nouvelle feuille de route pour un Maghreb uni est, désormais, connue.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *