Petit bonjour

Le Sud-Coréen Ban Ki-moon est bien parti pour remplacer Kofi Annan à la tête des Nations Unies. Ce monsieur auquel le monde entier prête de nombreuses qualités devra tout faire pour redonner un peu de lustre à cette organisation. Sous les coups de boutoir de l’unilatéralisme américain-Bushiste pour être clair -l’Onu a perdu beaucoup de crédit, d’autorité et de considération. Mais, malgré tout, le monde ne peut se passer de ce «machin» car il n’y a pas d’autre forum multilatéral qui puisse œuvrer, sur la base d’une conscience collective, pour la paix, le développement et la sécurité. Or, c’est sur ces points précisément que  les Arabes ont un vieux contentieux avec cette organisation. Celle-ci est née avec la spoliation palestinienne et près de soixante ans après, les Palestiniens demeurent un peuple sans Etat. Un échec absolu. La question de la Palestine est au cœur de toutes les convulsions, des drames et des tragédies du Moyen-Orient, une région-monde. Le seul fait qui peut, désormais, continuer à légitimer pour nous l’existence d’une structure de cette nature, c’est qu’elle agisse avec célérité et détermination  pour le recouvrement par les Palestiniens de leurs droits inaliénables.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *