Petit bonjour

Une petite dépêche de la MAP laisse songeur. Datée de Riyad, elle annonce que l’excédent budgétaire de l’Arabie Saoudite est de 58 milliards de dollars. Un record par rapport, toujours en dollars, aux 12 milliards de 2003 et des 26 milliards de 2004. Citant la banque centrale de ce pays, il est annoncé que le PIB affiche une croissance de 6,5% contre 5,3% en 2004. Pour finir il est dit, aussi, que l’excédent de comptes courants s’est élevé à 90 milliards, un bond de 38 milliards comparé à 2004. Que voulez-vous  faire avec tout cela à part, naturellement, féliciter le pays frère? Combien d’INDH peut-on lancer ? Outre la construction de 5 lignes de TGV Casa-Marrakech ou 100 lignes de navette suspendue à traction magnétique entre Rabat et Casa, vous voyez bien tout ce qui pourrait être fait à notre digne échelle. Notre PPIB: produit pétrolier intérieur brut, est nul. Pis, il est négatif. Dans ce genre de situation, les congratulations d’usage au pays frère sont sincères, bien évidemment. Mais, par ailleurs, un sentiment de jalousie est légitime voire sain tellement sur le plan financier la fracture est abyssale. Rassurez-vous, on peut toujours bien se débrouiller. Ou même très bien. Mais admettez que ça demandera un peu plus de foi et de patience. Au final, la finance internationale c’est comme la boxe, c’est d’abord une affaire de catégorie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *