Petit bonjour

Bush va renforcer la présence militaire américaine en Irak. Plus 20 000 soldats. Tout le monde s’attendait à un retrait progressif des Américains, lui, il fait le contraire. Aux orties le rapport Baker ! Chez nous, certains défilent pour dénoncer l’exécution de Saddam Hussein dans des conditions lamentables – un assassinat politique. Je ne sais pas pourquoi ils n’ont pas manifesté avant. Peut-être avaient-ils peur d’être moins que 1 000 marcheurs. L’honneur est sauf, ils étaient 1 000. Les Arabes peuvent redresser la tête, et retrouver leur fierté ancestrale. La clameur des marcheurs marocains a ébranlé les occupants de l’Irak et envoyé un message clair à l’expansionnisme messianique des chiites : vous avez votre Ali, nous, nous avons, désormais, notre Hussein. Saddam, mais Hussein quand même. Un dictateur certes, mais mort dignement face aux quolibets. «Moqtada ! Moqtada !», hurlaient ses bourreaux. «Saddam ! Saddam !» s’époumonaient nos marcheurs du dimanche. Au bout du compte ni Ali ni Hussein ne font l’affaire. Il y a un truc qui fait masse.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *