Petit bonjour

J’espère que cette fois-ci Sepp Blatter va nous laisser tranquille. Il faut qu’il nous oublie ce type. À cause de lui, l’omniscient patron de la FIFA, Maroc 2010 a fini en eau de boudin. L’Afrique du Sud a raflé la mise et nous on s’est pris, pour la troisième fois, un râteau dans la figure. Maintenant, tous nos espoirs déçus sont convertis – aux taux de change de l’espérance officiellement en vigueur – dans une autre candidature, celle de la capitale du détroit. Tanger-Expo-2012 est notre nouvel horizon. Une exposition universelle pour effacer un affront mondial. Il faut au moins cela pour renouer avec l’exaltation, l’enthousiasme, l’inspiration et même, que mon Dieu m’exonère, l’enivrement. Tanger gagnera. Tanger triomphera. Tanger l’immaculée bercée par les eaux fécondes des deux mers lavera l’affront injuste. Ses eaux cristallines et bénites – Tanger la victoire – cicatriseront les blessures du passé. Tanger, sans IER, nous indemnisera. La sublime ville sud-coréenne de Yeosu goûtera le litchi amer de la contrariété. Et la ville polonaise de Wroclaw remisera ses fastes atours pour un autre jour. C’est notre tour.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *