Petit bonjour

Il est vrai qu’actuellement  les relations avec l’Espagne sont bonnes. Elles sont meilleures que dans un passé tout à fait récent et moins que ce qu’elles peuvent devenir dans un avenir assez immédiat. La langue de bois n’épargne pas non plus le discours amoureux. Mais peu importe, quand ça marche, ça marche. Les deux rois sont en phase. Les deux gouvernements sont au diapason, l’un de l’autre. Et fait exceptionnel, l’ambassade d’Espagne au Maroc, pour le coup, fait un authentique travail de fond. Ce n’est pas tellement l’existence d’un vrai outil diplomatique qui fait la différence –  on a vu par le passé qu’une représentation diplomatique  de cette puissance peut être détournée de sa mission d’utilité publique –  mais c’est la volonté et le professionnalisme d’un diplomate, comme Luis Planas, qui créent le cercle vertueux. Les propos tenus par l’ambassadeur d’Espagne sur Radio Aswat à la faveur de la visite de José Luis Zapatero dans notre pays étaient sans équivoque. Le dialogue est le fondement de la coopération. C’est le moyen incontournable pour dépasser toutes les crises et pour, surtout, bâtir l’avenir. Nous sommes totalement d’accord, aujourd’hui plus qu’hier et moins que demain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *