Petit bonjour

Joseph Blatter refait parler de lui. Le patron de la FIFA envoie un message subliminal à l’Afrique du Sud. En gros, il dit aux amis africains,  face auxquels nous avons perdu l’organisation de la Coupe du monde de football, que s’ils ne sont pas prêts pour 2010, il les doublera sans coup férir. En ligne de mire du ponte du foot mondial, les retards dans la construction des stades ou les lancinantes questions de sécurité y compris sanitaires. Tout cela M.Blatter le savait. On le lui avait dit à temps. Il avait fait la sourde oreille, et il avait, quand même, voté pour Johannesburg. Histoire de monter la pression sur ses protégés, il dit, maintenant,  qu’il peut demander à d’autres de relever, illico presto, le pays défaillant. Devrait-on le croire ? «Il y a d’autres pays qui sont prêts à organiser une Coupe du monde dans deux jours ou dans deux mois. Les Etats-Unis, le Mexique peuvent le faire. Le Japon peut le faire. Ils ont suffisamment de stades.», a-t-il avancé avec ruse. Il a, juste, oublié le Maroc qui était candidat au coude-à-coude avec l’Afrique du Sud. Dommage. Il vient de voter une deuxième fois contre nous, mais cette fois-ci pour de faux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *