Petit bonjour

Bonne nouvelle d’Espagne ! La bonne tenue de Zapatero aux municipales est de bon augure pour la suite des festivités. Sur le principe d’éclaircie aux municipales, embellie aux législatives, la météo — notamment entre nos deux pays — s’annonce radieuse. Pourquoi bouder, alors, son plaisir ? Il est clair, compte tenu de la nature idéologique de la droite espagnole — populiste, néo-franquiste et passablement raciste , que son retour au pouvoir signifie une dégradation spectaculaire des rapports avec notre pays. Les graves dérives du busho-berlusconien Aznar sont toujours présentes dans tous les esprits. Aujourd’hui, des gens sérieux ont pris les choses en main. Ce qui a été démoli est en train d’être reconstruit patiemment. Dans certains secteurs, cela va même au-delà des espérances. L’Espagne commence à avoir au Maroc la place qu’elle mérite. Et les destins recommencent à se mêler, à se féconder et à s’enrichir. Il faut continuer ce travail. Et surtout, nous mettre, tous, à l’abri, des convulsions médiatico-politiciennes d’une droite définitivement , nous concernant, en panne d’imagination.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *