Petit bonjour

Les pontes du football mondial sont vraiment inquiets. On ne sait si l’inquiétude est réelle et fondée, ou si c’est une manière de «challenger» un candidat qui prend du retard en traînant les pieds. Dans le cas qui nous intéresse, aujourd’hui, force est de constater que la Coupe du monde de football en 2010 en Afrique du Sud semble partie légèrement en biais. Les observateurs se sont déjà morfondus au sujet de la construction des stades et des graves questions endémiques de sécurité. Maintenant, ils ont vraiment la trouille sur la capacité des organisateurs de transporter et de loger les visiteurs. «La construction des stades ou la criminalité ne constituaient pas les problèmes principaux. C’est sur les transports qu’il faut vraiment faire attention parce qu’il y aura beaucoup de visiteurs. Il faut alors penser à des tickets pour les stades et les hôtels», a affirmé le souverain pontifical du foot mondial, Joseph Blatter. Sa Sainteté pense que le pays aura besoin d’une aide supplémentaire à propos des avions et des cars. C’est certainement vrai. Mais ce pays avait surtout besoin de passer son tour et de nous laisser préparer cette Coupe du monde à sa place. Mais, à l’époque, le prélat du ballon rond avait une autre religion. Dieu reconnaîtra les siens.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *