Petit bonjour

Pour faire de la politologie exotique — science approximative, très à la mode ces derniers temps — je dirais, modestement, que ces élections législatives ne vont rien apporter de concret à notre pays sauf un nouveau Parlement, avec de nouveaux députés, et, certainement, aussi, un nouveau gouvernement. Mais tout cela est-il décisif ? C’est comme si changer Driss Jettou par Saâd Eddine El Othmani revenait au même. Toute la construction «politologique» que l’on essaie, confusément, de nous fourguer consiste à dire que les islamistes au pouvoir est un progrès qui fera de vous une exception. Une avancée qui a les fausses apparences d’une régression. Ou l’inverse. Une approche de l’histoire où le progrès marcherait à reculons mais dans le bon sens. Et comme c’est la démocratie qui le veut, cela est, forcément, bien pour vous autres. Comme cela quand vous reviendrez aux choses sérieuses, vous reviendrez de loin. Nous, on veut bien, mais il n’est pas très convenable de demander à la dinde de faire le menu de Noël.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *