Petit bonjour

L’honorable Mohamed Yatim, député du PJD, se plaint, dans une chronique publiée par le journal de son parti, du piratage des questions orales de son groupe parlementaire par les autres députés. Des questions orales, posées par écrit par le PJD se retrouvent posées à l’identique par d’autres députés, d’autres partis politiques au même ministre. Seules les signatures changent. Un vrai trafic. M. Yatim est consterné – nous aussi – par ce vol caractérisé de la propriété intellectuelle d’autrui surtout quand cet autrui n’est pas nous. Ce détournement du label d’origine des islamistes est indigne d’une grande démocratie. Que fait la police? De quelles mœurs se réclament ces voleurs impies ? Où sont les brigades vertes ? Appliquons la Moudawana à ces hommes de peu ! Etablissons la chariâ! Coupons leurs les mains, la langue et tout organe de reproduction susceptible d’assurer la pérennité de cette lignée d’apostats pirates. Qui vole un œuf, n’a pas très faim. Et qui vole un bœuf, est vachement costaud. Quant à celui qui vole une question orale à un islamiste, il faut invalider son élection d’urgence. Il risque de finir laïc.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *