Petit Bonjour

Le match aller du débat Zapatero-Rajoy pour les législatives espagnoles ressemblait vraiment à une caricature de la vie politique espagnole. Un jeune socialiste sérieux, ouvert, européen, solidaire, moderne, soucieux de son voisinage face à un dirigeant de droite habité par tous les vieux démons de la vieille Espagne. L’un est dans le doute qui accompagne tous les hommes d’action et de responsabilité et l’autre est dans la vérité, celle que seule une idéologie de fer, d’un autre monde, peut procurer. Des tonnes de clichés sur l’immigration, des masses de démagogie sur l’économie, de grosses ficelles pour tout le reste. Pour ceux qui sont plus familiers avec les joutes oratoires franco-françaises, et pour mieux saisir l’image, imaginez un débat entre François Bayrou et Jean-Marie Le Pen. Cela serait le même résultat, il faut juste y ajouter moins d’habileté et d’éloquence de la part de Le Pen. Sinon, le match retour est prévu pour le 3 mars 2008. La différence dans les sondages entre le PSOE et le PP est autour de 2 points. C’est dire que la partie va être serrée. Comme la droite veut à tout prix inviter l’ETA, les immigrés et les terroristes de tout poil dans la campagne, ils vont finir, tous, par devenir des arbitres de poids.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *