Petit bonjour

Peter van Walsum vient d’imprimer à la vulgate onusienne sur le Sahara un vrai tournant historique. Le paradigme : autodétermination égale indépendance, est, désormais, battu en brèche par une idée forte, et partagée, qu’est l’autonomie démocratique. Ce qui se disait en catimini, dans toutes les chancelleries sérieuses du monde, vient d’être formulé d’une manière explicite, non équivoque, par cet honorable diplomate batave. Il a estimé que l’indépendance du Sahara occidental n’est pas un objectif réaliste. Le fait que nos idées aient prospéré devrait nous inciter à plus de responsabilité et à davantage d’exigence morale. Qu’offrons-nous ? Un modèle régional démocratique, une autonomie moderne et avancée, pour solutionner pacifiquement un conflit factice à caractère tribal et territorial. Sans, d’ailleurs, que la tribu, ou les tribus en question, et le territoire contesté ne se recoupent historiquement et légitimement. C’est avec cette idée que le Maroc a fait mouche. Mais, seule, cette idée n’aurait pas été crédible sans une posture nationale, globale et volontariste, — même si des efforts sérieux restent à faire — «sincèrement» tournée vers la démocratie, le pluralisme, les droits de l’Homme, la liberté d’expression, l’Etat de droit, la justice transitionnelle, la nouvelle Moudawana, les nouveaux droits amazighs, etc. L’on voit bien que c’est un tout. Les adversaires de l’intégrité territoriale du Maroc n’ont pas vu — et c’est là leur erreur stratégique — que la proposition d’autonomie était le produit honnête, sinon elle n’existerait pas, d’un projet démocratique d’ensemble. Et c’est cette démarche globale que la communauté internationale soutient aujourd’hui.

PS : Lire absolument l’excellent livre du professeur émérite Abderrahmane El Ouali qui vient d’être publié sur la question de l’autonomie au Sahara. C’est tout simplement le texte le plus érudit, le plus documenté, et le plus intelligent sur la question depuis 35 ans. C’est dire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *