Petit bonjour

Crise. Le conflit entre la primature et le Palais royal est réel. Palpable. L’imbrication est conflictuelle. Le débat sur le périmètre d’action du Premier ministre — bordé juridiquement par l’article 24 de la Constitution —  est largement fondé. Le territoire spécifique de l’un ou de l’autre pouvoir n’est pas clairement déterminé malgré la puissance du très populaire article 19 de notre Constitution. L’architecture du pouvoir au Maroc est construite sur une confusion spatiale et territoriale qui produit la confusion des genres. Sans être un grand constitutionnaliste — ce n’est pas mon job, je laisse cela aux mauvais étudiants en droit quand ils sont brillants — on peut asséner quelques vérités en la matière. Le siège de la primature est à l’intérieur du Palais royal. Cette localisation neutralise de fait toute velléité d’indépendance du Premier ministre. Le locataire légitime de la primature est, en fait, un sous-locataire sans droit ni titre. Il est à l’étroit avec ses équipes. Et il est écrasé par une tutelle symbolique et spatiale supérieure, et de loin, à la charge que prévoit la Constitution. Bureaux exigus, bâtiments anciens, sous-équipés, climatisation défaillante, exigences sécuritaires lourdes, absence de salle de conseil ou de réunion, pas de fibre optique, pas de câblage intelligent, pas de NTIC, des conseillers nomades et en sous nombre, etc. La crise du logement a rattrapé depuis longtemps un siège de la primature muséifié. Et la permanence de sa localisation, au sein du Palais royal, n’a plus de signification ni sur le plan démocratique, ni sur le plan de la séparation des pouvoirs, ni sur le plan de la modernisation des méthodes de travail, ni, finalement, sur le plan urbanistique. La première mesure à entreprendre pour donner de l’oxygène à l’article 24 de la Constitution c’est, d’abord, de loger la primature, selon la méthodologie démocratique, dans ses propres appartements.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *