Petit bonjour

Le Sahara n’est pas le Groenland. Une évidence géographique que peu de gens raisonnables ignorent. Comment cela se peut-il ? Au-delà de l’instruction — qui est le seul levier connu de la connaissance — il y a la culture. Générale, surtout. La Corrèze et le Zambèze n’ont pas de lien connu, sauf une rime assez pauvre. Le Sahara et le Groenland ont, eux, pour lien commun le Danemark. Ici, il n’y pas de rime et il n’y a pas, non plus, de clin d’œil pour personnes averties. Le Danemark aurait prévenu l’Algérie qu’il mettait fin à la mascarade de la représentation des séparatistes marocains à Copenhague. Il ferme la boutique du Polisario. Coupe les vivres. Et rompt les ponts. Retour à l’envoyeur. Du balai. Entre-temps, le même pays — le Danemark, donc —fait voter les Groenlandais — un territoire attaché — qui ont choisi une autonomie élargie. Ils ont dit à 75% «aap», c’est-à-dire oui. Ils sont — lu dans Le Monde, sous la plume d’Olivier Truc— 56.000 habitants pour un territoire qui fait 4 fois la France. Il va falloir les regrouper pour les faire vivre ensemble décemment. Le Polisario commence à vivre le début de la fin en Scandinavie. Un long hiver qui s’annonce.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *