Premier test

Premier test

Le suspense autour du nouveau gouvernement devrait prendre fin ce jeudi. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Abdelilah Benkirane. Sans donner plus de détails sur sa composition, le chef de gouvernement s’est contenté de confirmer une présence féminine plus importante à l’Exécutif, ce qui est déjà un point positif.

Au-delà de la répartition des portefeuilles dans le cabinet Benkirane II et de la nouvelle architecture gouvernementale, l’Exécutif, sous sa nouvelle version, devra faire face dès le départ à un défi de taille: éviter de reproduire les mêmes erreurs que par le passé.

Celles-là mêmes qui ont abouti à une situation de blocage des mois durant, et au départ -avec fracas- de l’Istiqlal de la majorité gouvernementale. Car le pays et, surtout son économie, ne pourront plus supporter des pertes de temps supplémentaires causées par des combats marginaux ou des crises d’égo.

Le chef de gouvernement et son équipe savent qu’ils seront très suivis sur ce plan, au Maroc et à l’étranger, avec notamment le projet de loi de Finances comme premier test, et non des moindres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *