Ras-le-bol

Ras-le-bol

L’affaire de la petite fille Wiam vient nous rappeler que la pédophilie reste un très grand problème dans notre société. Il y a quelques années, le Maroc avait connu un débat public sur la question. Le sujet n’est plus donc un tabou. Les victimes n’hésitent plus à parler, à dénoncer et des associations existent pour accompagner ces victimes et leurs parents. Les bourreaux, quant à eux, profitent d’un cadre juridique et judiciaire devenu aujourd’hui dépassé. Les sanctions contre pédophiles sont, de l’avis des associations qui militent dans le domaine, inadaptées à leurs méfaits. Certains violeurs continuent à être innocentés ou, au pire, sont condamnés à quelques mois de prison alors qu’ils ont brisé la vie d’un enfant et toute sa famille. Disons-le clairement, la situation actuelle encourage ces criminels à récidiver. D’ailleurs, très peu d’informations existent sur le taux de récidive dans ce genre d’affaires. Ras-le-bol de voir chaque mois, chaque semaine des enfants condamnés à rester traumatisés à vie. Marre de voir des violeurs sévir en toute liberté sans être inquiétés. Il faut montrer plus de sévérité contre ces criminels pour protéger nos enfants… notre avenir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *