Rattrapage

Rattrapage

Le Maroc a bien démontré lors de la Coupe du monde des clubs qu’il pourrait être un sérieux prétendant pour abriter des manifestations sportives de plus grande envergure.

S’il y avait une condition pour que le Royaume continue d’être le favori dans le continent africain et dans le monde, notamment pour l’organisation de la Coupe du monde 2026, ce serait bien l’amélioration de son infrastructure routière.

En sortant du stade, il semblerait que des supporters soient restés bloqués plus de trois heures dans un embouteillage monstre avant d’atteindre le centre-ville.

C’est le genre de détail qui peut faire la différence et déterminer les choix d’un pays ou un autre. Il faut donc très vite tirer les conclusions qui s’imposent d’autant plus que le Maroc sera de nouveau l’hôte de la Coupe du monde des clubs en 2014, sans oublier la Coupe d’Afrique des Nations prévue en 2015.

Autrement, le rattrapage doit commencer dans les prochains jours pour éviter que de tels scénarios ne se répètent dans l’avenir. Cela risque de faire tache dans les prochaines candidatures du pays.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *