Reculades, suite et pas encore fin

Reculades, suite et pas encore fin

Nous avions prédit ici même, il y a quelques semaines, que les reculades gouvernementales allaient se poursuivre.

Les enseignants stagiaires sont en passe de gagner le bras de fer contre le gouvernement, malheureusement avec l’aide de partis au sein même de la majorité. Le nouveau deal propose d’embaucher la totalité des stagiaires puis de passer un concours ! Messieurs, pour qui prenez-vous l’opinion publique?

C’est tout simplement scandaleux puisque c’est de l’embauche directe. Il ne faut pas s’étonner si dès demain des milliers d’autres personnes descendent dans la rue pour un poste dans la fonction publique. Il faut dire que la gestion gouvernementale était calamiteuse dans ce dossier dès le départ.

Car au lieu de limiter le nombre des stagiaires au nombre du besoin de l’Etat en faisant en sorte que seuls les profils adéquats arrivent dans les CPR, l’Exécutif a recruté des milliers de candidats en plus. La suite on la connaît tous. Seule excuse pour le gouvernement, cette mentalité répandue auprès de la majorité de nos concitoyens voulant que l’avenir et la stabilité soient dans la fonction publique. Quel dommage !

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *