Reprise

Reprise

Ceci est bien évidemment le résultat des négociations entre les gouvernements marocain et français à travers les deux ministres de tutelle, à savoir Mustapha Ramid, ministre de la justice et des libertés, et Christiane Taubira, Garde des sceaux française. Si rien n’a encore filtré sur la teneur de négociations mis à part quelques déclarations des officiels, ce qui est sûr c’est que le Maroc sort de cet épisode plus fort.

Le Royaume n’a pas cédé sur sa position, restée la même dès le départ de cette crise diplomatique entre deux pays dont les relations d’amitié sont des plus solides. Les réunions entre Ramid et Taubira n’ont pas porté sur les autres domaines de coopération impactée notamment sur le plan sécuritaire, mais il semble que l’arrangement trouvé entre les deux gouvernements met un terme au malentendu franco-marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *