Santé : Et les recettes?

Santé : Et les recettes?

On a tendance à l’oublier souvent mais la santé publique est payante dans notre pays. Elle est peut-être plus accessible, moins onéreuse mais reste tout de même PAYANTE.

Or et alors que nous vivons sous la Constitution de 2011 et les principes de la reddition des comptes et de l’accès à l’information, il n’existe nulle part ailleurs un bilan des recettes des hôpitaux publics.

Chaque année on a droit au même discours et spectacle pathétique sur le manque du budget, la forte demande, les moyens du bord mais personne y compris le ministère de la santé ne présente un vrai bilan sur les montants engagés et surtout les recettes perçues. Faut-il rappeler que même les détenteurs des cartes Ramed censés être parmi les plus pauvres du pays ne sont pas non plus exempts de payer les prestations dans la santé publique.

Combien rapportent les services d’urgence à travers le pays qui exercent un quasi-monopole? Où va l’argent payé pour effectuer un scanner ou subir une opération chirurgicale? Plus loin encore, le ministère dispose-t-il d’une comptabilité certifiée et un logiciel de gestion des recettes? Inutile de chercher, la réponse à toutes ces questions est soit inexistante, soit peu convaincante. En attendant, la machine du cash tourne toujours dans tous les hôpitaux sans exception et personne malheureusement ne peut (ne veut?) rendre des comptes…

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *