Signes inquiétants

Les chiffres sur le chômage publiés par le Haut-Commissariat au Plan sont édifiants à plus d’un titre et permettent même de faire une radioscopie de l’économie nationale.

En gros, on apprend que le chômage est reparti à la hausse bondissant à 8,8% (8,1% en 2012). Autrement dit, ce sont pas moins de 100.000 nouvelles personnes qui ont rejoint les rangs des chômeurs en quelques mois.

Bien évidemment, certains secteurs parviennent à tirer leur épingle du jeu en se positionnant comme de véritables locomotives de l’économie nationale.

C’est le cas du secteur de l’agriculture, forêt et pêche et celui de l’industrie. Malheureusement, d’autres secteurs qui ont un très grand poids commencent à donner des signes inquiétants d’essoufflement.

Ainsi, le BTP a perdu 38.000 postes et celui des services n’en a créé que 5.000, c’est très loin des 85.000 en moyenne annuelle que ce secteur créait au cours des cinq dernières années. Des conclusions doivent être tirées. Et très vite.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *