Slogans improductifs…

Slogans improductifs…

L’instance dédiée à la prévention de la corruption vient d’annoncer qu’elle compte, avec l’aide des statisticiens du HCP, entamer une étude sérieuse pour évaluer et mesurer le fléau de manière scientifique.

C’est dommage qu’une telle annonce soit faite après coup, surtout quelques jours seulement après la publication, par Transparency, du classement mondial de l’Indice de perception de la corruption (IPC).

Classement où le Maroc a malheureusement perdu des rangs. C’est la preuve que l’on est encore dans une posture de réaction au lieu de la proactivité.

Il aurait fallu que l’instance, dirigée par M. Aboudrar, s’y mette bien avant et ne pas attendre que l’on soit pointé du doigt.

Maintenant, il n’est jamais trop tard pour bien faire à condition que ce ne soit pas encore une fois une annonce, un simple slogan mais véritablement un début d’action sérieuse contre le fléau.

Car mesurer la corruption ne suffit pas et ne sert à rien si ce n’est pas suivi d’un véritable dispositif de lutte basé sur un plan d’action avec des objectifs clairs qu’on peut évaluer et mesurer dans le temps.

Et déjà un des premiers objectifs que l’on pourrait s’assigner doit être celui d’améliorer la performance du Maroc pour le classement de l’année prochaine…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *