Surtout rien ne presse !

Surtout rien  ne presse !

C’est au moment même où l’on ne cesse partout de souligner la nécessité et l’urgence de lancer un vrai train de réformes au Maroc que nos responsables n’hésitent pas à prendre tout leur temps.

La réforme de la Caisse de compensation, notamment, peut donc attendre. Quant à la réforme des caisses de retraite et la révision de la politique fiscale, rien ne semble presser les responsables qui ont probablement d’autres chats à fouetter.

Plus bizarre encore, la formation d’une nouvelle majorité qui devra éviter au pays d’aller vers l’exercice périlleux et coûteux des élections anticipées, semble être le dernier des soucis du principal concerné.

La priorité est aux vacances et le reste peut bien attendre. Bien évidemment, chacun a tout à fait le droit de prendre son congé quand bon lui semble, mais il est un devoir, voire une obligation de faire preuve d’un peu de logique en évitant à tout un pays de rester en stand-by pour profiter de ses vacances…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *