Temps mort

Temps mort

Oui le projet de loi de Finances pèche par un manque d’originalité, oui ce projet déçoit la classe moyenne et les catégories des salariés, oui ce n’est pas le projet rêvé, mais ce n’est pas non plus le plus mauvais projet de budget que le Maroc indépendant ait connu.

On en a connu pire pour ainsi dire. Malheureusement, tout ce qu’on a entendu jusqu’ici depuis la présentation du projet laisse penser que la surenchère est en train de l’emporter sur le langage de raison. L’opposition assume une part de responsabilité certes, mais l’autre part est assumée par le gouvernement.

Car l’équipe Benkirane a toujours du mal à définir un cap et provoquer ainsi cette rupture qui est à même de trancher avec les lois de Finances du passé. Pire encore, nous constatons de plus en plus que l’Exécutif est incapable de mener à bien ses lois de Finances au point que certaines dispositions sont abandonnées avant même leur entrée en vigueur.

Sur ce point aussi, le gouvernement actuel n’est pas plus mauvais que ses prédécesseurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *