Trajectoire

Trajectoire

C’est probablement une nouvelle page qui s’ouvre pour le Conseil économique, social et environnemental (CESE) avec l’arrivée d’un nouveau président directement des bureaux du ministère de l’économie et des finances.

Nizar Baraka, le nouveau numéro un du Conseil, trace déjà la trajectoire du Conseil dans le futur. Bien évidemment, sans trop s’éloigner de la ligne tracée par son prédécesseur, Chakib Benmoussa devenu ambassadeur en France, Baraka veut privilégier les études objectives mais également applicables.

Le Conseil sera peut-être appelé à donner son avis sur des sujets très importants et complexes, voire épineux comme ceux de la Caisse de compensation, les retraites, la fiscalité qui sont des chantiers où le gouvernement actuel n’a pas encore trop avancé. L’avis du CESE et surtout la touche de sa nouvelle direction seront ainsi très attendus dans les prochains mois.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *