Vache à lait

Vache à lait

Une commission est en place et des mesures seront probablement prises prochainement. Mais l’Etat doit tendre la main uniquement aux entreprises irréprochables, notamment vis-à-vis du fisc.

Ensuite, la réflexion sur une solution ne doit pas empêcher les parties prenantes de faire une autocritique.

Il ne faut pas oublier que depuis de longues années la majorité des promoteurs a fait la sourde oreille concernant les produits destinés à la classe moyenne, un gisement pourtant encore inexploité et offrant des perspectives de développement non négligeables. Ils étaient nombreux à faire le pari du luxe et du logement social pour des raisons qu’il est inutile d’en parler ici.

D’un autre côté,  il convient de se poser des questions sur la nature des mesures en faveur du secteur. Ces mesures doivent être normalement des facilités administratives ou des incitations fiscales.

Mais si l’on prend les caisses de l’Etat pour une vache à lait, c’est tout simplement navrant. Les deniers publics doivent servir d’abord à financer le système de santé et les écoles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *