Zéro «mika»

Zéro «mika»

Aujourd’hui, l’interdiction des sachets en plastique entre en vigueur. Au-delà du débat autour de la filière industrielle et le nombre des emplois en jeu, il faut reconnaître qu’il s’agit d’une initiative fort louable.

Une initiative qui colle parfaitement avec les engagements du Maroc, pays hôte de la Cop22, sur le plan environnemental. Mais la réussite de cette initiative dépendra de l’adhésion des citoyens. En effet, les statistiques montrent un recours excessif aux sachets en plastique en comparaison avec d’autres pays similaires. Or, les tonnes de plastiques utilisées par les ménages se retrouvent à un moment ou un autre dans la nature avec d’énormes risques et dangers pour l’environnement.

L’interdiction des sachets en plastique tombe à point nommé donc pour un pays qui veut relever le pari du développement durable. Espérons que d’autres initiatives similaires seront prises dans les prochains mois pour préserver l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *