1ères Assises à Rabat et 3èmes du genre: La stratégie nationale de l’emploi se régionalise

1ères Assises à Rabat et 3èmes du genre: La stratégie nationale de l’emploi se régionalise

La territorialisation de la stratégie nationale de l’emploi serait efficace pour que chaque région puisse répondre aux besoins de ses habitants dans ce sens.

La démarche est initiée et exprimée, mercredi à Rabat, par les différents intervenants aux 1ères assises de l’emploi de la région de Rabat-Salé-Kénitra organisées par l’Anapec, la tutelle et le conseil de la région. Pour Abdesslam Seddiki, «cette région regorge de potentiels importants pour promouvoir l’emploi».

D’où l’intérêt, selon lui, «de couronner cet événement de recommandations destinées à créer des opportunités d’emploi dans la région». Le ministre de l’emploi et des affaires sociales saisit également son passage pour attirer l’attention des autorités locales présentes sur «la nécessité de créer le conseil régional de l’emploi et le fonds permanent de promotion et d’encouragement à l’emploi».

Le tout en appelant le secteur privé entre autres à mettre la main à la pâte et en rappelant la création, pour la première fois, d’un comité bi-ministériel chargé de l’emploi sous la présidence du chef de gouvernement. «Nous espérons que ce comité se réunira bientôt», caresse-t-il en se projetant dans l’avenir. «Les 5 prochaines années seraient difficiles puisque les personnes nées en 2000 atteindront le marché de l’emploi. En 2020, le Maroc serait obligé d’importer de la main-d’œuvre», martèle-t-il en rappelant que le taux d’employabilité des femmes ne dépasse pas 25% dans ladite région.

Pour sa part, le président de cette région, Abdessamad Sekkal, estime que les conseils sont censés faire face aux défis ayant trait au développement économique de la région, y compris l’emploi. «La régionalisation permet de réaliser une convergence entre les différentes politiques sectorielles. Cependant nous avons besoin d’une interactivité entre celles-ci. La région étant le milieu propice pour cette convergence et interactivité», estime-t-il en rappelant que l’événement est censé être couronné par l’élaboration d’une stratégie régionale destinée à faire face au chômage et promouvoir l’emploi.
Outre ces Assises, d’autres se sont, pour rappel, tenues dans les régions de Drâa–Tafilalet et Souss-Massa sachant que les régions du Sud ne sont pas, selon M. Seddiki, en reste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *