Après Agadir, Marrakech et Fès: La Caravane emploi et métiers 2016 a fait escale à Tanger

Après Agadir, Marrakech et Fès: La Caravane emploi et métiers 2016 a fait escale à Tanger

Tanger continue d’être une destination de choix pour les entreprises les plus créatrices d’emplois au Maroc.

A cet effet, la ville a été choisie, jeudi 14 avril, comme quatrième étape pour la Caravane emploi et métiers dans sa tournée régionale. «Son objectif principal est de rapprocher les visiteurs du marché de l’emploi d’une manière générale», a indiqué Hicham Lakhmiri, directeur général du Groupe AmalJob, organisateur de cet événement, pour la quatrième année consécutive, dans les six principales villes du Royaume.

Ce dernier a tenu à préciser que cette caravane permet, généralement, aux jeunes visiteurs d’être au plus près des entreprises, des collectivités locales, des administrations, des établissements de formation, de conseillers RH et d’organismes d’aide pour les futurs entrepreneurs pour s’informer sur les modalités de création d’entreprise, et ce à travers le nouveau statut de l’auto-entrepreneur initié par Maroc PME. Plus qu’un événement lié à l’emploi, «ce salon est considéré comme le plus grand espace alliant recrutements, orientations, informations et conseils», a précisé M. Lakhmiri.

Concernant cette quatrième étape, qui vient après celle d’Agadir, Marrakech et Fès, les organiseurs ont jeté leur dévolu sur le grand stade Ibn Battouta en vue d’accueillir un nombre important de chercheurs d’emploi dans la région. Et à l’instar des trois précédentes éditions, ce salon  a réussi à attirer parmi des exposants de différents secteurs porteurs de l’économie tels que l’industrie automobile, le tourisme ou encore la banque. Ce qui a permis aux jeunes visiteurs de rencontrer un nombre important de recruteurs et de postuler pour les postes proposés pendant une journée.

Considérée comme deuxième pôle économique après celle de Casablanca-Settat, la région du nord est devenue une vitrine économique avec ses zones franches et industrielles, dont TFZ qui «abrite plusieurs entreprises à capitaux étrangers, créant des milliers d’emplois. Cette région n’arrive pas en parallèle à fournir la main-d’œuvre nécessaire aux industriels de cette zone. Donc la majorité du personnel y vient d’autres régions», selon les organisateurs.

Il est à rappeler qu’après Tanger, cette caravane fera escale à Rabat puis à Casablanca pour offrir aux chercheurs d’emploi d’autres nouveaux espaces de rencontre avec les recruteurs ainsi que des séances de coaching, d’orientation et conseils pour les jeunes postulants et porteurs de projets de ces deux régions respectives.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *