Au titre de l année universitaire 2012-2013 : La bourse «Istihqaq» souffle sa 10ème bougie

Au titre de l année universitaire 2012-2013 : La bourse «Istihqaq» souffle  sa 10ème bougie

L’excellence a été vivement célébrée, vendredi à Rabat, par la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de l’éducation-Formation qui a sacré les bacheliers méritants, issus de la région de Rabat,-Salé-Zemmour-Zaër, et dont les parents y sont adhérents. En organisant cette cérémonie de remise des bourses «Istihqaq» au titre de l’année universitaire 2012-2013, l’initiative lancée par Feu Abdelaziz Meziane Belfkih aura soufflé sa 10ème bougie. Une occasion qui vise selon Youssef El Bekkali, coordinateur des services administratifs de la Fondation, de promouvoir l’excellence. Pour lui, «les résultats réalisés par le système des bourses sont en symbiose avec nos ambitions qui sont également caressées par les intervenants au secteur».
Ces bourses englobent 100 au niveau national, d’une valeur de 76,000 DH, étalées sur 5 ans, et 408 à l’échelle régionale d’un montant de 30.000 DH, réparties sur 3 ans.
Depuis 2007, le nombre des bénéficiaires de cette bourse a augmenté de 100 à 500 lauréats. Aussi, les moyennes permettant de prétendre à cette pension ont connu une nette évolution pour atteindre environ 17/20 au titre des dernières années.
Au terme de l’année 2012, 3425 candidats ont présenté leurs demandes dont 2026 ont obtenu la mention très bien. Seuls 508 ont été retenus sur sélection d’un comité présidé par Redouane Mrabet, également président de l’Université MohammedV- Souissi, qui a précisé : «le travail du comité a réalisé un haut niveau en appliquant le principe de la bonne gouvernance». Le président du comité a également mis l’accent sur le rôle de la fondation dans la promotion de l’excellence en augmentant le nombre des bénéficiaires. En effet, le nombre autorisé actuellement est de 500, quand même 8 élèves  de plus ont disposé de cette bourse pour couvrir toutes les filières.
Tijania Fertat, directrice de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) à Rabat, qui était de la partie, a déclaré : «Ce que nous réalisons, aux côtés de la fondation et du ministère, est une collaboration citoyenne pour permettre au Maroc d’aller de l’avant».             
Et au moment où la région de Rabat sacrait les élèves méritants, les autres AREF du Royaume célébraient l’excellence au niveau de leur région.
Pour information, le plus grand nombre de lauréats se concentre dans les régions du Grand Casablanca et Rabat-Salé-Zemmour-Zaër. Par branche, ce sont les étudiants en sciences expérimentales qui ont obtenu le plus de bourses, suivis de ceux des sciences mathématiques, commerciales, techniques industrielles et lettres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *