Avis d experte : L anglais au travail

Avis d experte : L anglais au travail

La pratique de l’anglais est devenue pratiquement incontournable dans le milieu professionnel. Téléphoner, communiquer, négocier, rédiger un rapport, préparer une présentation ou une conférence, autant de situations que vos équipes rencontrent dans leurs fonctions au quotidien. Aussi, indiquez-vous dans vos offres d’emploi, «maîtrise, connaissances approfondies de l’anglais, anglais professionnel ou opérationnel, anglais bilingue, etc.». La démarche est recommandée quand vous ne les diffusez pas directement en anglais.

Sachez que pour le candidat, il est parfois difficile de faire la part des choses : s’agit-il d’anglais rédactionnel, de réunions menées en anglais, ou de reporting ? 

Idem pour vos collaborateurs. Pour l’un comme pour l’autre, l’intéressé doit évaluer son niveau linguistique. Des indicateurs tels que «j’ai de bons restes du lycée ou de l’université, j’ai un ami américain ou j’ai regardé un DVD en anglais la semaine dernière» ne vous aideront pas à définir leur niveau et agir (retenir ou former) en conséquent.

L’anglais au travail est un anglais fonctionnel qui permet à l’entreprise de se déployer à l’international, soit par ses normes, soit par ses marchés. 

Ainsi les tests d’aptitude, reconnus par les professionnels tels que le TOEFL et le TOEIC, vous permettront d’évaluer le niveau de vos candidats potentiels et collaborateurs. Pour ces derniers, vous pourrez choisir la formation la plus adaptée. Devant le panel de prestations proposées en la matière, il vous faudra retenir la plus pertinente. Autrement dit, celle qui répond le mieux à votre contexte de travail et aux orientations stratégiques de votre entreprise..

  

Par Alexandra Montant

DG de ReKrute.com*

 

* «ReKrute regroupe aussi les marques ExeKutive.biz, portail dédié aux dirigeants et ReKruteKnowledge, sa division e-learning».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *