Burn-out : Les 10 signaux qui ne devraient pas passer inaperçus

Burn-out : Les 10 signaux qui ne devraient pas passer inaperçus

Fatigue, découragement, démotivation… tout n’est plus aussi rose au bureau et vous avez du mal à vous lever chaque matin. Les spécialistes appellent ceci le burn-out ou le syndrome d’épuisement professionnel. Avant de pouvoir redresser la barre et retrouver l’énergie nécessaire, il est important de prendre conscience des premiers signaux de ce qui pourrait constituer une vraie destruction de la vie professionnelle.
Personne n’est à l’abri de ce syndrome. Et pour cause, la pression est de plus en plus forte, les exigences de plus en plus poussées et le risque de se retrouver sans travail est bien réel. Certains aspects de la personnalité peuvent parfois prédisposer au burn-out : une plus forte propension à l’anxiété ; une conscience professionnelle trop poussée ; le perfectionnisme ; le désir de plaire; l’incapacité à déléguer… Certaines professions du milieu médical, de l’enseignement ou du social entre-autres, semblent plus exposées.
De la fatigue à l’indifférence, les symptômes du burn-out sont nombreux. Le premier, et le plus facilement identifiable, est une fatigue continue, accompagnée d’épuisement mental, de déprime, de démotivation. La baisse de l’estime de soi et un sentiment d’incompétence pourrait aussi naître de cette maladie professionnelle. Ce ne serait pas tout, des troubles psychosomatiques peuvent s’installer tels des maux de tête ou de dos. Tout cela n’est pas à négliger.
Aussi contradictoire que ceci puisse paraître, avoir trop peu de charges au travail peut constituer une cause du burn-out. En effet, un manque de travail à effecteur peut également conduire à l’épuisement. Le travail est censé provoquer la sensation d’être utile au sein de l’entreprise. Les personnes qui travaillent en dessous de leur potentiel en permanence ont l’impression de perdre leur temps et finissent par être très frustrées. Il arrive également que certaines personnes soient arrivées à un tel stade qu’ils vomissent au réveil, rien qu’à l’affreuse idée de devoir aller travailler. Si vous devez vous traîner hors du lit par tous les moyens, vous êtes sans doute déjà arrivé à un stade avancé d’épuisement.
Pour savoir si cette fatigue est momentanée ou si, effectivement, il s’agit d’un burn-out, plusieurs signes sont à repérer surtout s’ils perdurent. Si vous vous fatiguez plus facilement et avez souvent des difficultés pour vous lever le matin, vous travaillez de plus en plus alors que votre rendement diminue constamment, vous avez l’impression que vos efforts sont rarement remarqués, vous avez une attitude plus désabusée ou vous voyez de moins en moins votre famille et vos amis intimes, il se pourrait que l’on parle de burn-out. Par ailleurs, il est à noter que ces signes ne sont ni nécessaires ni suffisants pour dire que vous souffrez de burn-out. Les manifestations de ce trouble varient grandement d’un individu à l’autre.

Conseils pratiques…

Comment s’en sortir ?

Le burn-out, ou épuisement professionnel, touche de plus en plus de cadres. Pour s’en sortir, une urgence: rompre avec le déni et écouter les signaux envoyés par son corps.  La guérison passe par un retour sur soi, afin d’évaluer ses aspirations professionnelles profondes et ses limites. S’il incombe à l’employeur de mettre en place des plans d’action et de les «implémenter» via une organisation du travail et des méthodes de management optimisées, c’est aussi au salarié de réviser sa relation au travail, de développer plus d’autonomie, de multiplier les actions pour recevoir la reconnaissance, de développer les relations avec ses collègues pour rompre l’isolement. De même, seul le cadre peut décider d’enclencher un travail sur lui, afin de faire émerger ses mécanismes archaïques, et de s’en libérer.

Agenda formation…

Préparation à la certification PMP
ISQuality propose une formation en management de projet et une préparation à la certification PMP qui aura lieu  du 24 au 29 novembre 2012 à l’IGA Maârif – Casablanca.

Système d’information géographique et l’intelligence territoriale
L’Institut marocain de la gouvernance en collaboration avec le cabinet Gouvernance Conseils, organisent un séminaire sur le Système d’information géographique (SIG) et l’intelligence territoriale et ceci, les 29 et 30 novembre à Rabat.

Schémas directeurs informatiques
IT6 (Information Technologies Systèmes), cabinet de conseil en management des systèmes d’information, organise un séminaire sur le thème «Schéma directeur informatique», et ce à Rabat les 11 et 12 Décembre 2012. Ce séminaire sera une occasion d’échanger autour du thème mais également autour de l’ensemble des besoins spécifiques des DSI.

Actus

Un record pour la 2ème édition de ReKrute iDAYS
«Une 2ème opération réussie qui permet d’affirmer que le virtuel a définitivement acquis une place clef dans le secteur des salons de l’emploi». C’est ce qu’a annoncé  Alexandra Montant, DGA de ReKrute en marge de la réussite de la 2ème édition des ReKrute iDAYS, qui s’est étalée du 30 octobre au 2 novembre dernier. Le concept consiste à mettre en relation candidats et recruteurs sur une plateforme virtuelle, en reproduisant l’environnement d’un forum de recrutement. En chiffres, près de 75.195 visiteurs se sont enregistrés avec profil complété, plus de 311.532 échanges ont été effectués par chat ainsi que 57.928 CVs ont été postés. Les visites ont, pour leur part, duré en moyenne 35 minutes  cette année.  «Ce bilan extrêmement positif traduit l’engouement des candidats, du Maroc, comme de l’étranger pour cette formule de recrutement des plus interactives», précise ReKrute dans un communiqué de presse.

École d’automne : Une deuxième édition consacrée à la géopolitique du monde arabe
L’École de gouvernance et d’économie (EGE) de Rabat organise, du 19 au 22 novembre, la 2ème édition de son école d’Automne sous le thème : La recomposition géopolitique du Moyen-Orient. Compte tenu de la place qu’occupe le Moyen-Orient dans la configuration géopolitique internationale, l’EGE consacre désormais son école d’Automne aux mutations que connaît cette région. Des intervenants de renommée internationale prendront part à cette édition.

37 lauréats d’une première promotion Green Chip
L’association Al Jisr a organisé le 13 novembre 2012, la cérémonie de remise des diplômes des lauréats de la première promotion de son Centre de formation par apprentissage Green Chip. Cette remise a concerné  37 lauréats. Lancé en avril 2010, le projet Green Chip a consisté en la création d’un Centre de formation par apprentissage dédié à la collecte et à la revalorisation des composants informatiques. Composé d’un atelier de revalorisation du matériel informatique et d’un atelier de démantèlement et tri des déchets électroniques, le centre ambitionne de former, d’ici fin 2014, 240 jeunes en leur assurant un apprentissage pratique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *