Business Angel, un nouveau mode de financement

Business Angel, un nouveau mode de financement

Entretien avec Salah Eddine Cherkaoui, cofondateur de Vendo.ma

«L’équipe de Vendo.ma travaille sans cesse sur l’intelligence artificielle du moteur de recherche pour lui permettre de comprendre au mieux le besoin des consommateurs».

ALM : Depuis quand a été lancé le projet ?

Salah Eddine Cherkaoui : L’idée de Vendo.ma remonte à 2013. Comme toute idée, Vendo.ma est né d’un besoin. Et dans le cas de Vendo.ma, celui d’accéder à l’information rapidement et de la façon la plus intuitive possible. Le projet est passé par plusieurs phases avant de prendre sa forme actuelle en 2015, celle du moteur de recherche d’offres et de produits marocain. Une première injection au capital de 250.000 DH a été faite en 2015 par le même Business Angel. Cette somme a permis le financement du développement du projet et la concrétisation d’une première version viable. En octobre 2016, Vendo.ma a été valorisé à 1,25 M d’euros, chose qui a été suivie par la levée de fonds de 2,7 MDH.

Qu’entendez-vous par agrégation de contenu ?

L’agrégation de contenu dans le cas de Vendo.ma est le fait de rassembler tous les produits et offres de services disponibles sur les sites e-commerce, les sites de deals, les grandes surfaces et les boutiques ne disposant pas d’un système de paiement en ligne dans une seule plate-forme pour faciliter aux consommateurs la recherche de produits.

Quels sont les critères qui vous poussent à dire que vous êtes le premier moteur de recherche de shopping au Maroc ?

Nous nous positionnons comme étant le premier moteur de recherche au Maroc parce que tout simplement il n’y en a jamais eu et il n’y en a toujours pas. Nous n’avons aucun concurrent direct à l’heure qu’il est.

Pourriez-vous nous expliquer ce qu’est un Business Angel ?

Un Business Angel est une personne physique qui investit au capital d’une entreprise -souvent innovante- à un stade précoce de son existence, en échange d’un certain nombre de parts sociales de l’entreprise. Le Business Angel met par la même occasion à la disposition de cette entreprise son expérience et son réseau relationnel.

Concrètement, à quoi servira la levée de fonds ?

La levée de fonds servira principalement à financer la partie recherche et développement sur les différents volets qui permettront de faire de Vendo.ma une entreprise viable. L’équipe de Vendo.ma travaille sans cesse sur l’intelligence artificielle du moteur de recherche pour lui permettre de comprendre au mieux le besoin des consommateurs. À l’heure qu’il est, en plus de la langue française et la langue arabe, Vendo.ma arrive à comprendre les mots phares en dialecte marocain. Par exemple, il comprend très bien une recherche du genre «9amija 9el men 500 dh».

La pertinence de recherche est aussi un volet qui est développé de façon continue. Parallèlement aux améliorations continues citées auparavant, cette levée de fonds va nous permettre de concrétiser notre première source de revenus.

Quelles sont vos sources de revenus pour pérenniser l’affaire ?

Pour l’instant, nous n’avons aucune source de revenus, néanmoins, Vendo.ma représente un canal marketing avec un trafic très favorable aux conversions. Dans ce sens, nous sommes en train de mettre en place une plateforme de publicité qui va permettre aux différents partenaires d’afficher quelques-uns de leurs produits en tête des résultats de recherche, à condition que ces offres sponsorisées soient pertinentes vis-à-vis du besoin exprimé par l’utilisateur pour toujours servir ce dernier de la façon la plus cohérente.

Vendo.ma : Le premier moteur de recherche de shopping au Maroc consolidé

Une nouvelle niche est née dans le monde du e-commerce. Il existe en fait, depuis deux ans, mais il vient de recevoir une levée de fonds de pas moins de 2,7 MDH à travers un Business Angel à Londres. Pionnière dans le domaine de l’agrégation de contenu, Vendo.ma est le résultat de l’association de deux jeunes entrepreneurs, Salah Eddine Cherkaoui et Ibrahim Chraibi, qui ont voulu réussir le pari de lancer le premier moteur de recherche de shopping au Maroc. ​L’objectif est simple : moderniser et révolutionner les habitudes de consommation des Marocains dans l’achat en ligne. Plus qu’une simple vitrine, Vendo.ma se positionne comme fournisseur de solutions technologiques qui seront développées au fur et à mesure en fonction de la croissance du moteur de recherche. Et c’est ce qui justifie la levée de fonds !

A l’heure où les sites de vente se multiplient face à une clientèle encore à fidéliser et à éduquer même, un tel moteur de recherche devra permettre aux clients de faire le bon choix en ayant le maximum de choix. De leur côté, les opérateurs seront plus visibles.  L’impact marketing sera désormais mesurable. Les clients sauront aussi, de leur côté, plus en mesure de faire leur choix tout en lisant les commentaires des uns et des autres… Les avis devenant des comparateurs indéniables et cruciaux pour les sites de vente référencés par le moteur de recherche. Pour l’heure, Vendo.ma référence plus de 100 sites e-commerce et boutiques correspondant à plus de 250.000 produits et services. Plus de 100.000 utilisateurs (visiteurs uniques) et plus de 250.000 recherches ont été dénombrés par mois. Salah Eddine Cherkaoui, l’un des co-fondateurs de Vendo.ma, revient sur certains détails du projet qui compte structurer la vente en ligne au Maroc.

Articles similaires

1 Comment

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *