Charlotte Lefort : Retour en force des Marocains expatriés, de belles opportunités dans leur pays d’origine

Charlotte Lefort : Retour en force des Marocains expatriés, de belles opportunités dans leur pays d’origine

ALM : Selon vous qu’est-ce qui explique cet engouement pour le Royaume?
Charlotte Lefort : La situation économique difficile en France est certainement en partie à l’origine de l’accélération de ce mouvement. Mais quoi qu’il en soit, l’attachement au pays est très fort et la volonté de rentrer au Maroc est toujours présente. Malheureusement, le frein est souvent dû au gap financier entre les packages français et marocains. Mais cela tend à changer de plus en plus. Autre chose à noter, le Maroc présente de belles opportunités et il est en plein essor et les Marocains expatriés sont motivés pour lui apporter leur expertise et savoir-faire et participer ainsi à son développement.

Vous avez aujourd’hui 30.000 Marocains résidant en France, est-ce que ces chiffres sont en augmentation par rapport aux années précédentes?
Effectivement, ce chiffre augmente depuis environ 2 ans, nous recevons 300 à 350 cv par mois. Cette tendance traduit clairement la volonté certaine des Marocains de retourner dans leur pays et d’aider au développement de celui-ci.

Quel rôle jour ReKrute dans ce phénomène ?
ReKrute est très actif auprès de la population de cadres marocains et de jeunes diplômés, pour participer activement au retour de la diaspora marocaine. Via notre affiliation au Network (Association des portails d’emploi leaders dans le monde entier), nous avons ainsi une présence dans 133 pays,  représentant une fenêtre extraordinaire sur le Maroc pour les Marocains du monde entier. D’autre part, nous avons monté des partenariats avec les plus grandes associations de Marocains à l’étranger telles que l’AMGE (Association des Marocains des Grandes Ecoles), l’AMPA (Association des Marocains d’Amérique), Maroc Entrepreneurs (association regroupant des Marocains souhaitant créer des entreprises au Maroc). Ainsi, nous parvenons à identifier les profils les plus pointus pour œuvrer au développement économique du Royaume. Enfin, nous attirons aussi ces cerveaux marocains par des campagnes de communication dans ces pays sur les médias mais aussi sur le web.
 
Peut-on avoir une idée sur les profils des candidats (diplômes, expériences professionnelles.) et les opportunités offertes au Maroc ?
Si on analyse le profil des ces candidats intéressés par le Maroc, on observe en fait deux grandes catégories : les jeunes qui rentrent assez vite après leur diplôme, très demandés grâce à leur formation de qualité et une petite expérience à l’étranger. Ils représentent une partie des potentiels de l’entreprise (18% entre 0 et 3 années d’expérience) d’une part. D’autre part, et dans une plus grande proportion (82%), il s’agit de cadres et cadres supérieurs, très diplômés (62% sont de niveau Bac + 4 et plus) qui rentrent avec des savoir-faire qui n’existent pas au Maroc, ils ont une expérience confirmée qui fait d’eux de véritables experts. Ils vont occuper des postes d’encadrement et de managers en vue de déployer ce savoir-faire et de faire monter en compétence leurs équipes sur les expertises encore rares ou nouvelles au Maroc et vont pouvoir apporter cette valeur ajoutée aux entreprises marocaines.
Les postes de prédilection de ces professionnels attirés par le Maroc sont souvent des postes très différents de ceux recherchés par les personnes résidant au Maroc : on voit ainsi des fonctions telles que la gestion de projet, les études, la production-qualité-maintenance, les achats, qui sont très pointues.
Votre mot de la fin…
Comme le dit une étude de Price Waterhouse citée récemment par le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger Abdellatif Maâzouz : la rareté des compétences est la 2ème menace citée par les chefs d’entreprises en 2012 (pour 58% d’entre eux).  La conjugaison entre les compétences au Maroc et à l’étranger ne peut donc qu’être très bénéfique pour l’économie marocaine et ReKrute est fier d’y jouer un rôle actif  !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *