Citi Foundation s’associe à Enactus: Impact@work épaule les jeunes entrepreneurs

Citi Foundation s’associe à Enactus: Impact@work épaule les jeunes entrepreneurs

Insérer 4.000 jeunes dans le marché de l’emploi d’ici mars 2018. C’est la finalité du programme lancé lundi à Casablanca par Citi Foundation et Enactus. Trois pays sont concernés par ce projet, à savoir le Maroc, l’Algérie et la Tunisie.

Cette initiative entrepreneuriale est qualifiée par les organisateurs du «plus grand programme régional de l’entrepreneuriat social au Maroc et dans d’autres pays du Maghreb». Il est question, en substance, de mobiliser et accompagner les jeunes à fort potentiel et les soutenir dans la création de leurs propres projets. Dans cette optique, l’emploi reste la principale préoccupation des jeunes entre 18 à 25 ans résidant dans les pays de la Méditerranée. C’est cette jeunesse qui est visée par le lancement du programme intitulé «Impact@work».

Lors de cette cérémonie, le président-directeur général de Citibank Maghreb, Walter Siouffi, a souligné que ce programme régional fait partie de l’approche globale «Pathways to progress» initié par la Citi Foundation. Une démarche visant à préparer la jeunesse urbaine à se développer dans l’économie actuelle. Un montant de 500.000 dollars a été alloué au financement de ces projets dédiés aux jeunes de la région. 

Autonomisation des jeunes

L’occasion était également de mettre en exergue les opportunités économiques pour les jeunes selon les organisateurs de l’événement. Le PDG de Citibank Maghreb a assuré que ces programmes sont basés sur différentes activités, à savoir l’éducation, l’entrepreneuriat, l’engagement dans l’économie formelle par le biais de l’emploi et l’acquisition de compétences de leadership, de compétences financières, et de compétences dans le milieu de travail.

Une formation axée sur l’action ainsi que des outils d’autonomisation au profit de ces étudiants universitaires au Maroc et d’autres pays du Maghreb accompagneront la mise en œuvre de Impact@work, selon le PDG de Citibank Maghreb. Et d’ajouter que les jeunes sont le moteur principal de la croissance et de la prospérité économique. C’est la principale raison de cette collaboration avec des ONG telles que Enactus, a-t-il poursuivi. Il s’agit d’une collaboration basée sur des programmes communs visant à créer de nouvelles opportunités pour les jeunes.

Pour sa part, le président du conseil d’administration d’Enactus Maroc, Majid Kaissar El Ghaib, a mis l’accent sur le véritable changement dans la région apporté par ce projet. Selon lui, le programme cible les jeunes étudiants universitaires résidant dans des quartiers urbains ou semi-urbains au Maroc et dans d’autres pays du Maghreb. M.  Kaissar El Ghaib a souligné que le programme permettra aux jeunes entrepreneurs de transformer leurs projets en start-up à fort impact. Et d’ajouter que ces jeunes entrepreneurs seront soutenus par des programmes de formations, d’encadrement et d’accompagnement, ainsi que d’un fonds de financement en vue de promouvoir la création d’emplois locaux et de stimuler le développement urbain inclusif.

Trois cérémonies dans les différentes régions concernées du Maghreb sont attendues pour le démarrage de ce programme, suivi d’une année et demie d’accompagnement grâce à un mentoring, des formations, l’accélération de projets et de renforcement des capacités, qui sera couronnée par un événement global rassemblant les meilleurs projets de la région du Maghreb et les expériences les plus réussies.

Leila Ouchagour

Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *